Kévin Lalouette (USSAP Barentin) a mis le feu aux poudres et c’est un groupe de vingt-neuf coureurs comprenant les leaders des différents classements s’est dégagé du peloton dès les premiers kilomètres

 

Fournier, Louyest et Gousset ont été rejoints par Benoit Poitevin (Sojasun) et Kévin Lalouette (USSAP Barentin) qui, ayant mené la plus longue échappée du jour, fut virtuellement leader durant une soixantaine de kilomètres avant d’être repris à moins de 40 bornes du final

 

A l’amorce de la dernière boucle de huit kilomètres, Dylan Kowalski, qui mène ici devant Turgis et Grellier, leader virtuel à son tour, compte encore vingt secondes d’avance sur leurs poursuivants

 

Dylan Kowalski, sous l’œil de José Desmoulins, à gauche, explique sa fin de course à Matthias Rogier, notre confrère de Paris-Normandie

 

Dylan Kowalski, en tête de l’échappée au premier passage de la ligne d’arrivée, a remporté le Trophée André-Dinay, créateur de l’épreuve

 

Danielle Delimauges, la présidente organisatrice du HAC Cyclisme, savoure le gâteau du 30e Trophée de la Porte Océane constituant le baisser de rideau d’une superbe épreuve qui s’est parfaitement bien déroulée et finalement brillamment conclue après les nombreuses incertitudes qui ont jalonné son organisation

Puis Marc Fournier (CC Nogent/Oise), Edouard Louyest (VC Rouen) et Victor Gousset (CM Aubervilliers) se sont dégagés dans les Monts et vallées meulersois (ici en haut de la côte des Grandes Ventes)

 

A une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, c’est au tour de Dylan Kowalski (VC Rouen), Anthony Turgis (CC Nogent/Oise) et Fabien Grellier (Vendée U) de résister aux accélérations du groupe resté en contre-attaque, mais leur avance ne dépassera pas la trentaine de secondes

 

Le groupe de chasse est emmené par Tomasz Olejnik (USSAP Barentin)

 

Sprint final particulièrement serré entre Anthony Turgis (CC Nogent/Oise) qui l’emporte de peu et Dylan Kowalski (VC Rouen), à droite, alors que le groupe de chasse est revenu mourir sur leurs talons. Ruinant ainsi les espoirs de succès de Fabien Greller qui, malgré les bonifications a dû laisser la victoire à Romain Cardis, son camarade de club

 

Danielle Delimauges, entourée de Jean-François Mayer, à gauche, et Mme Dominique Chauvel, a remis le fanion du Tour de Seine-Maritime au maire de Saint-Valéry-en-Caux

 

Danielle Delimauges et Jacky Laneval soufflent les bougies du gâteau de 30e anniversaire de l’épreuve