Le Team Vendée lancé à pleine allure vers la victoire

 
Vendée U marque son territoire
 
Les grandes manœuvres du matin ont été anéanties par le coup de force des Vendéens  l’après-midi. Ronan Dequippe, toujours leader après le succès de Sarreau au Havre, a dû rendre sa tunique à Romain Cardis, propulsé provisoirement sur la plus haute marche du podium après la démonstration de son équipe dans le contre-la-montre.
Les soldats de l’Armée de Terre avaient pourtant enfilé le treillis pour ruiner la plupart des tentatives amorcées dans la deuxième étape tracée entre Epouville et Le Havre (99 km) où le retour dans un quartier de la cité Océane après six années d’absence fut marqué par une joyeuse fête. De plus, en raflant la victoire avec Marc Sarreau, vainqueur d’un sprint massif, puis en plaçant quatre coureurs dans les treize premiers (Sinner 5e, Maffeis 9e et Combaud 13e), l’affaire semblait bien engagée pour les hommes de Cédric Barré. Certes, Ronan Dequippe avait conservé sa tunique de leader au jeu des bonifications et un bon nombre de coureurs tout juste séparés de quelques secondes au général. Mais l’illusion n’était que feu de paille.
 
49,359 km/h de moyenne
 
Déjà, Guillaume Thévenot (Vendée U), malgré une cheville douloureuse, s’était montré entreprenant tout au long de matinée en menant plusieurs offensives. Tentatives hélas vouées à l’échec car ne parvenant pas à compter plus d’une vingtaine de secondes d’avance. Mais cela n’avait que bien peu de relief face à l’extraordinaire démonstration réalisée par l’équipe Vendée U dans le contre-la-montre l’après-midi. Régulièrement en tête, avec une avance confortable, au hit-parade des pointages intermédiaires effectués sur un parcours exigeant tracé autour de Montivilliers, les Vendéens, ont bouclé les 35,5 kilomètres du circuit en 43’09’’19 . Soit à l’impressionnante moyenne de 49,359 km/h pour reléguer tous leurs rivaux à plus d’une minute : Sojasun 2e à 1’10’’, VC Rouen b3e à 1’19’’, USSAP Barentin 4eà 1’20’’. Lui permettant ainsi de placer cinq coureurs en tête du classement général. Bien qu’ex-aequo au général, la tunique de leader revenant à Romain Cardis au bénéfice des meilleures places obtenues (2e et 3e contre 18e et 48e à Thévenot). Autant dire que, même si rien n’est définitivement acquis tant que l’épreuve n’est pas terminée, Vendée U a sérieusement pris position pour la victoire finale avant l’ultime étape disputée entre Pourville-sur-Mer et Saint-Valeur-en-Caux.
 
Patrick Gobbé